La France va interdire les animaux sauvages dans les cirques et les parcs aquatiques

0
137
La France va interdire les animaux sauvages dans les cirques et les parcs aquatiques

Le gouvernement français, par l’intermédiaire de son ministre de l’Environnement, a annoncé qu’il interdirait l’utilisation d’animaux sauvages pour le divertissement.

La France interdira l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques et les parcs aquatiques, comme mesure radicale pour le bien-être des animaux dans le pays. L’interdiction annoncée par la ministre française de l’Environnement, Barbara Pompili, sera mise en œuvre progressivement et entrera en vigueur dans les années à venir.

Selon Barbara, il est temps pour le pays de commencer une nouvelle ère, où les animaux sauvages captifs cesseront d’être utilisés pour le divertissement.

Le gouvernement français a également annoncé une interdiction d’élever des visons pour la fourrure, ce qui est une bonne nouvelle pour les amoureux des animaux.

La France va interdire l’utilisation d’animaux sauvages

France interdire cirques parcs aquatiques animaux sauvages

La mesure indique clairement qu’il sera interdit dans les années à venir de garder des tigres, des éléphants, des lions, des ours et d’autres animaux sauvages dans des cirques ambulants. Comme les trois parcs aquatiques du pays, ils ne pourront plus amener ou élever de dauphins, d’épaulards ou d’autres animaux aquatiques dans leurs installations.

France interdire cirques parcs aquatiques animaux sauvages
Italian Tongi circus – elephants and tigers

Le communiqué réalisé par le ministre assure que la priorité du gouvernement est de travailler et de garantir le bien-être animal.

Barbara a dit :

« Il est temps d’ouvrir une nouvelle ère dans notre relation avec ces animaux. Il est temps que notre ancienne fascination pour ces êtres sauvages ne signifie plus qu’ils finissent en captivité.

France interdire cirques parcs aquatiques animaux sauvages
Italian Tongi circus – elephants and tigers

Bien qu’il n’y ait toujours pas de date fixée pour le début de l’interdiction, le ministre a déclaré que le processus devrait commencer dès que possible. De plus, les décisions sur ce qu’il faut faire avec les animaux libérés de captivité seront prises au cas par cas et selon ce qui leur convient le mieux.

L’une des solutions possibles que le gouvernement français prendra est d’envisager la création d’un sanctuaire pour les animaux sauvages libérés de captivité.

Bien que mener à bien tout ce processus sera compliqué et coûteux financièrement, le gouvernement a promis 8 millions d’euros pour aider les entreprises concernées.

Barbara a commenté :

“Cette transition s’étendra sur plusieurs années, car elle changera la vie de nombreuses personnes.”

Il faut préciser que cette interdiction ne s’appliquera pas aux zoos et autres spectacles permanents, mais elle représente un grand pas pour le bien-être animal en France.

Plusieurs groupes qui défendent les droits des animaux dans le monde ont salué la décision du gouvernement français, et la qualifient de triomphe.

France interdire cirques parcs aquatiques animaux sauvages

Le groupe de défense des animaux qui en a le plus parlé est PETA, qui a qualifié la décision de “victoire historique”.

PETA a écrit sur Twitter :

« Ici, on débouche les bouteilles de champagne. Merci à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation.”

France interdire cirques parcs aquatiques animaux sauvages

Pour sa part, l’industrie du cirque a reçu la nouvelle avec grand mécontentement, et ils soutiennent que le gouvernement ne veut pas les écouter et comprendre leurs besoins. Mais, le gouvernement français insiste sur le fait que ces lieux d’exposition animale doivent être réinventés et accepter les nouvelles lois.

On estime que ce processus prendra 7 à 10 ans pour assurer un avenir prometteur à toutes les créatures actuellement en captivité.

Une excellente nouvelle et un grand pas pour assurer le bien-être animal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here