Comment les oiseaux entendent-ils ?

0
436
Comment les oiseaux entendent-ils

Les oiseaux comptent sur leur sens aigu de l’ouïe pour détecter leurs proies et identifier les autres oiseaux sur la base de leurs chants. En fait, les oiseaux ont une meilleure résolution auditive que les humains, ils entendent donc avec beaucoup plus de détails. Cependant, les oiseaux n’ont pas l’anatomie de l’oreille externe sur laquelle les humains comptent. Alors, comment les oiseaux entendent-ils ?

Les oiseaux ont des oreilles, mais leurs oreilles ne sont pas structurées de la même manière que les oreilles humaines. Les oiseaux et les humains ont tous deux une oreille interne et une oreille moyenne. Cependant, les oiseaux diffèrent des humains en ce qu’ils n’ont pas de structure d’oreille externe. Là où les humains ont un organe de l’oreille externe, les oiseaux ont une ouverture en forme d’entonnoir qui fonctionne comme leur oreille externe, située de chaque côté de leur tête. Ces ouvertures sont généralement positionnées derrière et légèrement en dessous des yeux d’un oiseau. Ils sont protégés par des plumes douces sans barbe appelées auriculaires.

Comment les oiseaux entendent-ils

La position de la tête d’un oiseau joue également un rôle dans ses capacités auditives. Les scientifiques ont déterminé que les bruits s’enregistrent à des fréquences différentes de chaque côté de la tête de l’oiseau. Selon l’angle d’où provient le bruit, il s’enregistre avec une certaine fréquence dans le tympan gauche mais avec une fréquence différente dans le tympan droit. Cette différence de fréquences entre les tympans permet à l’oiseau de localiser l’origine d’un son.

Par exemple, les hiboux sont connus pour leur ouïe extrêmement fine, ce qui les aide à localiser leurs proies la nuit. Cette capacité auditive est due en partie à la disposition asymétrique des ouvertures des oreilles, une ouverture étant plus basse que l’autre. Les sons s’enregistrent dans ces ouvertures à des moments légèrement différents. Les hiboux peuvent utiliser cette différence de temps, qui n’est parfois que de 30 millionièmes de seconde, pour déterminer si les sons viennent de leur gauche ou de leur droite. D’autres oiseaux de proie ont des volets devant leurs oreilles qui les aident à déterminer si les sons viennent du dessus ou du dessous d’eux. Certains hiboux semblent avoir des oreilles sur le dessus de leur tête, mais ce sont en fait des touffes de plumes contrôlées par de petits muscles sous la peau qui n’affectent en rien leur audition.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here